NL | FR

Plate-forme pour les gestionnaires de terrains de football et de golf
L’ambition est de recréer du dynamisme dans l’entité cinacienne
Vue aérienne du parc Saint-Roch.

L’ambition est de recréer du dynamisme dans l’entité cinacienne

Ciney, capitale du Condroz comptant environ 17 000 habitants, est principalement réputée pour ses marchés aux bestiaux et ses foires aux antiquités. Un peu aussi pour sa bière locale, la savoureuse Ciney. Plaque tournante du sud du sillon Sambre-et-Meuse par la présence du nœud routier que forme la Nationale 4, la Charlemagne et l’autoroute E411, et desservie par la ligne ferroviaire Bruxelles-Luxembourg, Ciney et ses villages ont conservé quelques magnifiques vestiges patrimoniaux. Frédéric Deville, Bourgmestre de Ciney, esquisse quelques points clés de la politique de redynamisation de ce glorieux patrimoine. 

D’ici la fin de la législature, tous les cimetières seront végétalisés.

Le Parc Saint-Roch

Le Parc Saint-Roch est un parc classé de 8 hectares, établi à l’extérieur de la ville historique.  Aménagé avec la plantation d’arbres majestueux, et deux magnifiques drèves, il comprend aussi un château, édifié en 1916 par le notaire du roi Léopold II, Joseph Bosseret.  Ses héritiers ont revendu le domaine à la commune. Et aujourd’hui, le château abrite le conservatoire Edouard Bastin, l’Académie des Beaux-arts, la crèche communale et la Maison des Jeunes. « Mais ce beau poumon vert a beaucoup souffert lorsqu’une violente tempête en juillet 2010 s’est abattue sur la ville, occasionnant arbres arrachés, toitures envolées et autres dégâts significatifs dans le parc et ses environs. Au dernier changement de législature, le constat était sans appel : il fallait rénover le parc » confie le Bourgmestre.

Dès lors, outre la plantation de nouveaux arbres, les balustrades en fer forgé ont été remplacées, le grand escalier en pierre bleue devant le château a été rénové, de nouvelles vasques de fleurs ont été installées, … Les deux prochains chantiers visent, d’une part, à remplacer tous les bancs du parc qui présenteront désormais une allure uniforme et, d’autre part, à paver la cour du château en vue notamment de la rendre plus accessible aux personnes à mobilité réduite. L’ambition, in fine, est de faire revivre le parc, notamment en y organisant des festivités telles que les Fééries du parc, un marché de Noël réunissant 230 chalets et attirant chaque annéz quelque 60 à 70 000 visiteurs. 

Chaque année, quelque 200 arbres de naissance sont plantés dans la commune.

Les initiatives de végétalisation

Une des premières initiatives date de 2019. Face à l’interdiction d’utiliser les pesticides dans les cimetières, il a été décidé de végétaliser les 22 cimetières que compte la ville. Ce sera chose faite d’ici la fin de la législature. 

Une seconde initiative importante est l’opération « Arbres de Naissance » avec pour objectif de reverdir Ciney et ses villages. Concrètement, chaque arbre planté par la ville est dédicacé à un bébé né dans l’année, le lien étant symbolisé par l’apposition d’une plaquette nominative. Ainsi, chaque année, 200 arbres de naissance sont plantés sur la commune. L’action sera répétée chaque année jusqu’en 2024 et aura permis la plantation de 1200 tilleuls ! 

Un autre projet récent concerne la plantation de 20 000 bulbes de jonquille dans chaque village de l’entité et en centre-ville. La Ville de Ciney a récemment décidé d’amplifier le projet et de proposer aux Cinaciens d’acheter des boîtes de 40 bulbes à prix coûtant. Le succès est tel que pas moins de 340 ménages ont été séduits par cette initiative ; au total, cela concerne 400 boîtes, soit 16 000 bulbes nouvellement plantés. 

Frédéric de Ville.

Ciney, commune Maya

Le Plan Maya a été lancé en Wallonie en 2011, dans le but de sauvegarder la population d’abeilles et autres insectes butineurs. Parmi les actions prises dans cette optique, citons la plantation de haies, le placement d’hôtels à insectes, la sensibilisation des habitants ou encore la mise en place d’un rucher citoyen. Plus précisément, ce rucher citoyen, installé dans le verger public, est né de la réflexion entre trois apiculteurs cinaciens et le Service Environnement de la Ville de Ciney. Depuis l’installation des ruches, plusieurs Cinaciens se sont déjà initiés à l’apiculture, ce qui a permis de produire du miel local.

Petit à petit, les efforts de la ville portent visiblement leurs fruits. La redynamisation des espaces verts suit son cours. Ciney est chaque année un peu plus verte, un peu plus vivante.  

Une belle initiative invite les Cinaciens à planter des bulbes de jonquille en centre-ville et dans les villages de l’entité.

« * » indique les champs nécessaires

Envoie-nous un message

Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

Wij gebruiken cookies. Daarmee analyseren we het gebruik van de website en verbeteren we het gebruiksgemak.

Details