NL | FR

Plate-forme pour les gestionnaires de terrains de football et de golf
L’infiltration comme arme contre la sécheresse
L’utilisation de dalles ou tapis gravier adaptés garantit que la surface est non seulement perméable à l’eau, mais aussi durable et robuste.

L’infiltration comme arme contre la sécheresse

Chacun porte sa responsabilité dans cette affaire complexe et multiforme qu’est le problème de la sécheresse en Belgique. Ne pas pulvériser inutilement, récupérer l’eau de pluie, réutiliser les eaux de process… : ce ne sont là que quelques mesures préconisées pour économiser l’eau. L’entreprise familiale Trudiplas adopte une approche différente et crée, en collaboration avec des architectes paysagistes, des possibilités d’infiltration particulièrement simples et fiables.

Caisson d’infiltration modulaire conçu sur mesure pour la maison individuelle.

Le problème de la sécheresse en Belgique n’est pas seulement une question de manque d’eau. Bien que les étés deviennent plus secs et plus chauds, la pluie tombe encore abondamment du ciel en hiver. Le principal problème est l’évacuation rapide de cette eau par les toits, les rues, les trottoirs, les revêtements en asphalte, les égouts et les systèmes de drainage. L’eau n’a aucune chance de pénétrer dans le sol, ce qui signifie que les réserves d’eau souterraine ne se reconstituent pas et que les périodes de sécheresse de plus en plus longues ne peuvent pas être compensées. 

Un problème indéniable à grande échelle, mais aussi le coup de grâce pour les sols, les plantations et la biodiversité au niveau local. Dans l’autre sens, cependant, il est également vrai que des mesures apparemment de faible envergure au niveau local contribuent de manière importante à fournir une solution à grande échelle. Dans chaque projet (de jardin), il est donc utile de prévoir des possibilités d’infiltration suffisantes, même si, compte tenu de la nature des travaux, cela n’est pas forcément obligatoire. Trudiplas se concentre sur deux pistes et groupes de produits importants.

Des mesures apparemment à petite échelle, telles que des parkings équipés d’un revêtement en gravier perméable à l’eau, font bel et bien une différence.

Les revêtements perméables à l’eau

Le fait que les villes et les communes préfèrent aujourd’hui explicitement les revêtements perméables n’est pas nouveau. L’utilisation de dalles gazon ou gravier adaptées garantit que la surface est non seulement perméable, mais aussi robuste et durable. Doublement durable même, si vous jetez un coup d’œil au dernier né dans l’assortiment de Trudiplas. 

Outre la gamme étendue de dalles gravier classiques, disponibles en différentes hauteurs et fabriquées à partir de polypropylène 100 % recyclé et d’un géotextile de haute qualité, l’entreprise propose également la Trudidal Heavy, une dalle gazon/gravier innovante et résistante pour trafic lourd, composée à 50 % de polyéthylène/polypropylène recyclé et à 50 % de déchets plastiques. Des plastiques qui finiraient normalement à la poubelle se voient ainsi offrir une nouvelle vie de grande qualité et contribuent à une meilleure gestion de l’eau. Même sans matériau de remplissage, la Trudidal Heavy peut en outre résister à des charges de pression allant jusqu’à plus de 200 tonnes/m2, ce qui fait de la dalle gazon/gravier une alternative valable aux exécutions en béton, avec seulement une fraction du poids.

Robuste dalle gazon/gravier composée de 50 % de polyéthylène recyclé et de 50 % de déchets plastiques.

Caisses d’infiltration modulaires

L’eau qui s’écoule traditionnellement dans l’évacuation des eaux de pluie par les toits ou les surfaces imperméables peut, par une simple intervention, s’infiltrer dans le sol de manière localisée et contrôlée. Depuis 2013, c’est déjà une obligation dans les nouveaux projets de construction, bien que les installations d’infiltration puissent également être installées ultérieurement. 

Trudiplas a mis au point le Raincycle pour ce type d’installations : un caisson d’infiltration modulaire d’une contenance de 190 litres qui peut être raccordé soit au trop-plein de la citerne d’eau de pluie, soit à l’évacuation des eaux de pluie, avec toutefois l’intervention d’un filtre à sable. La capacité a été délibérément calculée pour les projets privés, bien que , plusieurs caissons puissent être reliés entre eux dans les projets plus importants. 

Pour faciliter au maximum le transport et l’installation, Trudiplas a délibérément choisi un concept modulaire lors du développement du Raincycle. Chaque caisson d’infiltration se compose donc de sept panneaux distincts, déjà équipés d’un géotextile 100 % perméable à l’eau, qui sont encliquetés dans un caisson en un rien de temps. Comme les caissons ne sont pas préassemblés, ils peuvent être emballés et transportés de manière compacte, ce qui réduit encore l’empreinte écologique. 

Le fonctionnement du système est présenté en détails sur le site internet www.raincycle.eco   

« * » indique les champs nécessaires

Envoie-nous un message

Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

Wij gebruiken cookies. Daarmee analyseren we het gebruik van de website en verbeteren we het gebruiksgemak.

Details