NL | FR

Plate-forme pour les gestionnaires de terrains de football et de golf
Une tonte linéaire, précise et impeccable … avec la technique RTK
La BigMow se déplace en bandes linéaires, quasi imperceptibles, sans chevauchements.

Une tonte linéaire, précise et impeccable … avec la technique RTK

Voici quelques années, l’apparition des robots-tondeuses, au parcours aléatoire, leur avait déjà fortement allégé la tâche.  Aujourd’hui, une nouvelle ère commence car les nouvelles tondeuses robotisées Connected Line de Belrobotics, fabriquées chez nous par Yamabiko Europe, garantissent un entretien automatisé sans pareil des grandes pelouses, avec à la clé un gain de temps considérable, une précision inégalée, une gestion pointue de l’installation et de nouvelles fonctionnalités performantes. Rachid Rhabi, gérant d’AMR, le revendeur pour la région francophone, nous explique les avantages du dernier-né de la gamme Connected Line, la BigMow, en action sur l’un des terrains de sport du Royal Union Lasne Ohain.

L’antenne et l’amplificateur sont installés de façon discrète.

La Bigmow avec technologie RTK embarquée

RTK est l’abréviation de ‘Real Time Kinematic ‘ ou Cinématique temps réel. Cette technologie de tonte repose sur l’installation d’une antenne qui capte les signaux GPS et d’un amplificateur de signal afin de couvrir les différentes surfaces à traiter.  En une demi-journée, le câblage, la boucle de retour vers la station de charge, l’antenne et l’amplificateur sont placés et le réglage du robot-tondeuse est opérationnel. 

Précision centimétrique et tonte très rapide.

Belrobotics ne cesse d’innover.  Désormais, les nouveaux modèles RTK sont capables de tondre trois fois plus de surface que leurs prédécesseurs grâce au travail linéaire basé sur les données GPS-RTK.  Une superficie qui peut atteindre 7 ha et demi en fonctionnement 24 h/24. Toutefois, dans un souci de réduire les nuisances pour les animaux nocturnes, et les hérissons, en particulier, la tonte nocturne est découragée et sera peut-être interdite à l’avenir. Les performances actuelles compensent largement cette limitation horaire.  Elles garantissent que le gazon reste parfaitement praticable à tout moment pour un jeu professionnel, tout en facilitant la gestion des plannings. Précisons que la vitesse de déplacement atteint environ 3,6 km/h, dans un silence quasi total. 

La vitesse de déplacement atteint les 3,6 km/h, dans un silence presque tota.

Mémorisation des positions et gestion pointue

Les nouvelles tondeuses robotisées sont dotées d’une fonction de mémorisation. Après un retour vers la station de chargement, la machine reprend la tonte de manière autonome à partir de sa der-nière position sur le terrain. Après un cycle complet, la tondeuse robot change le point de repère et modifie le schéma de tonte de 45° à 90°, ce qui évite toute trace permanente de passage sur le gazon.  

Le portail revisité et une toute nouvelle application permettent aux professionnels de gérer une flotte de tondeuses robotisées. Parmi les nouvelles fonctionnalités, citons la possibilité de modifier les paramètres à distance, de traiter les notifications via son téléphone mobile, de géolocaliser et filtrer selon des critères spécifiques, de délimiter les parcelles des zones interdites et de faire appel au service technique en temps réel. Sur PC, il est ainsi possible de suivre l’activité précise d’une tondeuse robotisée (fréquence de sortie, planning, temps de travail, identification de l’intervenant, zones traitées et non traitées), de délimiter de nouvelles parcelles, de recenser et gérer les notifications affichées à l’écran, etc.). La technologie GPS RTK peut être installée sur tous les modèles de la Connected Line, ce qui limite le coût d’investissement. 

La tondeuse robotisée peut tondre un terrain de 9.000 mètres carrés en trois passages de deux heures.

Le développement se poursuit au quotidien

Le potentiel de la machine permet d’envisager bien des améliorations futures, dans l’optique d’un fonctionnement encore plus performant et plus rapide.  « Bientôt, il sera possible d’utiliser la 4G.  Dans une étape suivante de la phase de test, on pourra booster le signal par un second amplificateur intermédiaire pour inclure, par exemple, le terrain synthétique, situé derrière », confie notre interlocuteur.  La phase de test n’a pas répertorié d’incident notable, les ‘erreurs’ consignées concernent essentiellement des objets qui jonchent la pelouse, tels des canettes, des emballages ou autres papiers.  Le résultat est un gazon visuellement plus dense, plus vert et plus uniforme. Et le travail des greenkeepers est nettement facilité et mieux organisé.  

« * » indique les champs nécessaires

Envoie-nous un message

Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

Wij gebruiken cookies. Daarmee analyseren we het gebruik van de website en verbeteren we het gebruiksgemak.

Details